Mars 2017 :
VP +17,63%, VUL +34,34%

0
868

Les tendances haussières du marché automobile se confirment une fois de plus. Le nombre de véhicules écoulés au terme du premier trimestre 2017 a atteint 41.837 unités, en hausse de 17,63%.

C’est pratiquement la même moyenne observée au cours du mois de mars avec un volume de 15.259 et une croissance de 17,73%. Dans le détail, le segment VP a enregistré, au cours du premier trimestre, 38.551 immatriculations et une progression de 16,4%. Le VUL, qui a retrouvé le chemin de la croissance cette année sous l’effet d’une bonne campagne agricole, affiche un volume de 3.286 unités, soit une hausse de 34,34%.

Marché 1Dans le top-ten, Dacia est toujours leader avec 11.903 unités écoulées et une hausse de 24,8%. La marque low cost continue de gagner des parts de marché grâce notamment à ses prix très compétitifs. Sa consœur Renault affiche 4.795 immatriculations, soit une progression de 46,41%. La marque au losange  bénéficie du renouvellement de la gamme et d’un vaste réseau de distribution Ford maintient son troisième rang malgré une baisse de 4,65%. Elle affiche un volume de 2.954 véhicules vendus. Peugeot est quatrième avec 2.613 unités et une croissance de 8,11%.

La marque au lion commence à retrouver ses couleurs d’antan et essaie de regagner son positionnement. Hyundai se classe cinquième avec 2.441 voitures cédées mais accuse un recul de 15,04%. Volkswagen s’adjuge la sixième place avec 2.387 unités, soit une hausse de 23,68%. La marque germanique a pris du tonus depuis un certain temps. Fiat prend la septième place à 1.798 unités mais consent une baisse de 12,08%. Nissan maintient sa vitesse de croisière, affichant un volume de vente de 1.736 voitures écoulées et une progression de 36,8%. La marque nippone est suivie par Citroën, neuvième,  avec 1.564 voitures cédées et une croissance de 14,92%.

Marché 2 okGrâce à une politique volontariste de Sopriam, son distributeur exclusif, la marque aux chevrons veut sortir ses griffes dans le marché. Kia ferme le peloton à 1.004 unités cédées et une hausse de 18,54%. Avec une gamme séduisante, la marque coréenne espère regagner la confiance de ses clients.

Au niveau du segment de luxe, les performances sont toujours au rendez-vous, Mercedes a écoulé 711 unités, soit une hausse de 29,74%. Elle est suivie par BMW qui affiche 640 immatriculations et une progression de 22,61%. Audi a écoulé 565 véhicules, soit une croissance de 37,14%.

Dans le segment du VUL, Ford est en tête avec 643 unités écoulées et une hausse de 53,83%. Elle est suivie par Fiat qui affiche au compteur 631 immatriculations soit un bond de 109,63%. Mitsubishi a écoulé 377 unités et ce grâce au pick-up L200. Toyota qui a profité des performances de la campagne agricole a vendu 362 véhicules soit une progression de 15,29%. Renault est cinquième avec 284 unités vendues et une hausse de 14,06%.