Avril 2017 :
Les ventes en hausse de 15,16%

0
909

Le dynamisme du marché de l’automobile se poursuit. Au terme des quatre premiers mois de l’année, le volume global des immatriculations a atteint 55.187 unités.

Les ventes de voitures neuves sont toujours sous le signe de la performance. Dans le détail, le segment des voitures particulières (VP) qui représente 92,34% de parts de marché (PDM) affiche bonne mine, totalisant un volume de 50.961 unités, soit une progression de 14,45%. La catégorie des véhicules utilitaires légers (VUL) est encore plus euphorique avec 4.226 immatriculations et une hausse de 24,55%.

Par marque, le classement du top-ten VP est resté inchangé. Dacia est largement en tête avec 16.117 voitures cédées, soit une croissance de 22,98%. La marque low cost a permis de démocratiser l’automobile auprès des Marocains. Son rapport qualité/prix est compétitif. Elle est suivie par sa consœur Renault qui affiche au compteur 6.169 unités, soit un bond de 39,89%. Le rajeunissement de la gamme et un réseau large et professionnel ont eu un effet sur le résultat. Le Groupe Renault passe dès lors à 43,74% de PDM.

Marché 1Fidèle à sa troisième position, Ford a cédé 4.045 véhicules mais accuse une baisse de 1,99%. Il faut nuancer cette baisse par le fait que la marque a réalisé à la même date l’année dernière 38,44% de croissance. Elle dispose par ailleurs de plusieurs atouts pour conforter son positionnement. Les modèles Focus et Fiesta jouent les premiers rôles dans leurs segments. Peugeot qui annonce son come-back est quatrième avec 3.433 unités soit une hausse de 6,88%. Volkswagen occupe la cinquième position. Poursuivant sur sa lancée, la marque a écoulé 3.176 véhicules, soit une hausse de 23,48%. L’agressivité commerciale et la notoriété de la marque ont boosté ses ventes.

Hyundai est reléguée à la sixième position avec 3.153 immatriculations, soit un recul de 17,09%. Fiat a pris la septième place avec 2.364 immatriculations, soit une baisse de 15,15%. Nissan se classe huitième avec 2.207 unités, soit un bond de 32,95%. La marque nippone continue de ratisser large grâce à son SUV Qashqai. Citroën est à la neuvième position avec 2.061 véhicules vendus et une croissance de 10,04%. La marque aux chevrons a repris des couleurs grâce à une gamme jeune et séduisante et la nouvelle stratégie commerciale du management. Toyota regagne la dixième place avec 1.144 unités et une croissance de 3,62%.

Marché 2Le segment de luxe reste la catégorie qui a profité le plus de l’euphorie du marché à l’image du trio germanique de tête (Mercedes, BMW et Audi). La marque, à l’étoile a vendu 942 voitures, soit une hausse de 28,69%. Elle est suivie de la marque à l’hélice qui affiche 896 voitures écoulées, en progression de 27,45%. Quant à la marque aux anneaux, elle a, à son actif, 735 voitures cédées, soit une croissance de 36,36%. Reste à savoir que la catégorie des 4×4 premium manifeste de signes d’essoufflement. Cela est visible chez Land Rover qui a enregistré 470 immatriculations et une baisse de 11,15%. Pour sa part, Jeep a vendu 383 SUV en baisse de 23,55%.