Marché automobile juin 2018 :
Retour du trend baissier ?

0
821

Après deux mois (avril et mai) de forte croissance, période qui a suivi l’Auto Expo, le marché de l’automobile tend une nouvelle fois vers des trends baissiers. Le mois de juin s’est soldé par un volume de 14 506 unités, soit une baisse de 5,58% par rapport à la même période de l’année dernière. Il faut dire que ce mois a été marqué par le Ramadan. Le cumul des ventes au cours du premier semestre est porté à 90 726 unités, soit une croissance de 7,39%. Plusieurs acteurs du marché ne sont pas assez confiants pour le reste de l’année à cause de la période des vacances et la rentrée scolaire.

Dans le détail, le segment des véhicules particuliers (VP) totalise 84 011 immatriculations, soit une progression de 7,41%. Celui de l’utilitaire léger affiche au compteur 6 715 unités cédées, et une croissance de 7,2%.

marche_001Dans le top-ten, le classement reste quasi identique au mois précédent. Dacia est largement en tête avec 25 306 véhicules vendus et une hausse de 6,32%. Elle est suivie par sa consœur Renault avec 12 425 immatriculations, soit une progression de 21,53%. Volkswagen occupe la troisième position grâce à un volume de 6 170 unités et une hausse de 16,2%. Hyundai s’adjuge la quatrième place affichant 5 251 véhicules vendus, soit une 1,51% de croissance. Peugeot a pris la cinquième position avec 4 659 unités écoulées mais accuse une baisse de 9,34%. Fiat est sixième à 4 322 véhicules vendus, représentant une hausse de 28,9%. Il faut dire que la marque italienne a pu, depuis le dernier Auto Expo, reprendre des couleurs et faire une percée remarquable dans le marché.

marche_007

Occupant la septième place, Ford a cédé 4 075 immatriculations mais reste en baisse de 36,05%. Elle est suivie par Nissan, l’autre marque du Groupe Auto Hall, qui a écoulé 3 577 unités, soit une progression de 8,66%. Citroën est neuvième à 3 014 véhicules cédés mais recule de 4,44%. Toyota termine le peloton avec 2 650 unités écoulées, réalisant une performance de 46,49%.

Le segment de luxe présente dans l’ensemble des indicateurs favorables. Mercedes enregistre à son actif 1566 voitures vendues, soit une croissance de 7,04%. Elle est suivie de très près par BMW qui totalise 1 558 unités, signant une hausse de 13,64%. En véritable challenger, Audi est à 1370 voitures cédées et réalise un bond de 20,49%. Pour sa part, le segment des 4×4 premium continue sur sa lancée. Land Rover a écoulé 1 269 immatriculations enregistrant une hausse impressionnante de 88,84%. Jeep est à 875 unités et croît de 49,32%.

Dans le VUL, Renault occupe la première place à 1 267 unités, en hausse de 73,32%. La deuxième position revient à Fort qui totalise 1 058 véhicules cédés soit une hausse de 1,32%. Fiat est troisième à 765 unités mais recule de 29,36%. Mitsubishi est quatrième à 771 immatriculations réalisant au passage une hausse de 10,46%.