Land Rover Discovery :
Le Disco à la conquête du Royaume

0
792
De gauche à droite : Rezk Blaghmi, directeur de marque, Rachid Fadouache, DGA de SMEIA et Hajar Bababrik, marketing et communication manager. A l’occasion de la présentation du Land Rover Discovery, le top management de SMEIA a mis en avant les points forts du nouveau baroudeur anglais.

Et c’est parti pour la commercialisation du Land Rover Discovery, le nouveau baroudeur de la smala anglaise. Essai.

Il fallait s’y attendre ! Après 7 ans de bous et loyaux services, sur routes et steppes du monde entier, le Discovery, quatrième du nom, tire sa révérence. Il laisse place à un nouveau modèle qui préserve les points forts mais soigne ses lacunes de son prédécesseur.

Totalement inédite, cette cinquième génération prend de la stature avec des lignes et des volumes plus adoucis. Ce qui renforce davantage sa filiation avec les grands frères de Coventry. Mais, que les choses soient claires dès le début, il ne faut surtout pas confondre le nouveau Discovery avec le Discovery Sport, même si l’air de famille entre les deux est indéniable.

discovery autonews5

Avec sa qualité perçue digne du blason anglais, assortie d’un agrément de conduite qui fait merveille sur pratiquement tous les registres, le Disco cru 2017 monte nettement en gamme.

Le tour du propriétaire fait forte impression. le gabarit du Discovery semble hors-normes, mais sa filiation avec ses aînés est bien présente, surtout avec le Discovery Sport dont il reprend la même calandre chromée, assortie d’une ligne puissante et des traits bien tendus. Mais la comparaison s’arrête là, car ses passages de roues sont plus galbés et son aspect général fait plus civilisé. Contrairement à son prédécesseur, le nouveau Discovery semble plus adapté à la ville et aux beaux quartiers que pour le désert, esthétiquement parlant.

Grimpons donc, c’est le cas de le dire, pour découvrir une ambiance cossue. L’habitacle est un véritable salon dans lequel 7 passagers se sentiront fort à leur aise.

Cela dit, l’espace dédié à la troisième rangée des sièges est convenable pour loger deux adultes, à condition que leur gabarit ne dépasse pas 1,75 m. Question agencement, les habillages de cuir se marient parfaitement avec les bois précieux et l’aluminium disposés çà et là. La planche de bord rappelle à si méprendre celle du grand Range, et offre une qualité de finition de très bonne facture.

discovery autonews7

Côté rangements, ce SUV propose un coffre gigantesque, dont la modularité offre la possibilité de dégager un plancher parfaitement plat. En langage de chiffres, cela se traduit par une contenance digne d’un véhicule utilitaire, soit 1 231 litres en configuration 5 places et jusqu’à 2 500 litres en 2 places… On regrette suelement que le seuil de chargement soit un peu élevé.

Chez Land Rover, l’appellation «Sport» sous-entend que le véhicule est destiné à un usage plus routier que tout-terrain, ce n’est donc pas le cas pour notre modèle, puisque sa garde au sol est bien plus importante. Sans oublier qu’il dispose du système Terrain Response, censé ajuster la hauteur de caisse ainsi que la fermeté des suspensions en fonction de la chaussée, afin de procurer l’adhérence nécessaire aux 4-roues motrices.

Fort de 258 ch, notre modèle d’essai, à savoir le 3.0 Td6, parvient sans difficultés à propulser les 2,2 tonnes de l’engin. Assurant ainsi une agilité indéfectible à toute épreuve, le tout pour une consommation n’excédant pas 7,2 l aux 100 km.

discovery autonews10

Cet excédent de peps conjugué à la sobriété, incombe également à la boîte automatique à 8 rapports et double embrayage. Aussi douce que précise, elle autorise des poussées fulgurantes. Pour une conduite coulée, les rapports s’égrènent tout en douceur, mais dès qu’on sollicite l’accélérateur, l’engin s’emballe et file à l’anglaise dans une stabilité imperturbable, en particulier sur les lignes droites.

En définitive, Land Rover a réussi à donner de l’allure à son tout-terrain mais, surtout, à booster son caractère avec une nouvelle gamme de motorisations, combinée à une plateforme et des dispositifs de transmission qui font merveille sur tous types de terrains, même les moins accessibles. Il fait également preuve d’une belle souplesse de conduite, d’un confort avenant et d’un silence de roulement digne d’une belle limousine.

Il nous reste enfin à parler des prix. Land Rover a décidé d’offrir au Discovery des équipements à la hauteur de sa stature de SUV haut de gamme. Du coup, le tarif de notre modèle, le Discovery 3.0 Td6 Finition “S”, démarre à 665 100 DH.

land rover discovery autonews