Kia Stinger :
Dans la cour des grands

0
732

Il ne fait aucun doute que le label Kia jouit aujourd’hui d’une réputation solide, consolidée par des véhicules redoutables d’efficacité. Confiant, le constructeur coréen n’hésite pas à proposer des garanties record, jusqu’à 5 ans, par exemple, au Maroc. Cette réputation en béton incite à investir de nouveaux horizons, à l’image de la catégorie des coupés 4-portes, inaugurée en 2004 par la Mercedes CLS.

Notre premier contact avec ce modèle a eu lieu au dernier Salon de Francfort. Longue de 4,83 m, la coréenne exhibe une silhouette ramassée, ce qui contribue au dynamisme de sa ligne… au détriment de l’accès à bord et du confort de l’assise arrière, dont la garde au toit est un peu limitée. Accessible via un grand hayon électrique, le coffre se révèle large et profond, mais son volume de chargement ne dépasse pas 406 litres. En revanche, la banquette arrière rabattable s’avère plutôt confortable pour voyager à quatre.

kia singler 6

À l’avant, les sièges à réglage électrique sont accueillants, tout comme l’ergonomie du poste de conduite qui s’avère exemplaire. En revanche, si le petit écran tactile (8 pouces) se révèle intuitif à l’usage, les plastiques de la planche de bord sont durs et offrent un touché très moyen.

Disponible avec un moteur V6 3.3 turbo essence de 370 ch, la Stinger se décline aussi en diesel, avec un 4-cylindres turbo 2.2 de 200 ch. Ce dernier est également disponible en 4-roues motrices, en option. Sans surprise, les performances sont au rendez-vous, sans être à la hauteur de celles de ses concurrentes, plus légères d’au moins 180 kg.

kia singler 3

Ce problème de surpoids devrait s’atténuer par l’adoption d’une suspension classique, mais assortie d’un système ressort/amortisseur parfaitement calibré, qui devrait assurer une excellente tenue de route. Autre motif de satisfaction, toutes les motorisations de la Stinger s’accompagnent de la boîte automatique à 8 rapports, plutôt robuste pour encaisser les fortes charges. Sans oublier les différents modes de conduite (Eco, Confort, Sport, Sport+) qui donnent la possibilité d’adapter la gestion des rapports, la réponse de l’accélérateur et la consistance de la direction en fonction des conditions de roulage.

En investissant la catégorie des coupés 4-portes, Kia fait preuve, une fois encore, d’audace et de détermination à monter en gamme. Accessible à environ 480 000 DH, en Europe, le Stinger se place au diapason de l’Audi A5. Enfin, son importation dans le Royaume interviendra, selon toute vraisemblance, à l’occasion du Salon Auto Expo, en mai 2018.

kia singler