Jaguar F-Type 2.0 300 ch :
Plaisir d’essence

0
737

En marge des essais dynamiques du nouveau Range Rover Velar qui ont eu lieu en Norvège, nous avons pu prendre le volant d’une nouvelle version plutôt sobre mais ultra pimentée du Jaguar F-Type. Comme il fallait s’y attendre, le roadster anglais, disponible en version coupé et cabriolet, remet ses pendules à l’heure du downsizing. Pour mémoire, le downsizing consiste à abaisser le volume de la cylindrée et de la consommation tout en préservant le haut niveau des performances.

Le F-Type troque ainsi son 3.0 litres à 6-cylindres en V, contre le bloc turbo essence de seulement 2.0 litres de cylindrée, dont la puissance flirte avec les 300 ch. Ce 4-cylindres, bien nommé Ingenium, dispose d’ingrédients nécessaires pour établir des performances appréciables. A commencer par sa vitesse maxi de 250 km/h et son accélération de 0 à 100 km/h, expédiée en 5,7 s. Sans oublier le couple de 400 Nm, transmis par la boîte automatique Quickshift à 8 rapports, qui procure une excellente réponse sur toutes les plages de régime. Par bonheur, la montée en puissance ne se traduit pas par un appétit.

Mais le bien est encore plus appréciable, côté tenue de route. Le F-Type, dont le châssis ainsi que plusieurs parties de la carrosserie sont taillés en aluminium, fait preuve d’une légèreté de ballerine. Même son de cloche pour la version 2.0 litres Ingenium qui a fait l’objet d’une cure minceur spécifique, lui permettant de se délester de 52 kg.

Ajoutez à cela le réglage minutieux du châssis, la précision chirurgicale de la direction et le contrôle irréprochable de la suspension, et nous obtenons une expérience de conduite aérienne.

jaguar f type autonews6

Et bien sûr le plaisir sonore ne manque pas à l’appel grâce à la nouvelle ligne d’échappement actif, livrée de série sur les modèles F-Type d’entrée de gamme, alors que la version R-Dynamic que vous voyez sur ces images comporte un échappement actif plutôt spécifique, ce qui donne la possibilité de moduler les vocalises selon le régime moteur.

Agile et équilibré, le F-Type n’en demeure pas moins séduisant. Avec ses nouveaux boucliers assortis de feux entièrement à LED, à l’avant, le look devient plus agressif. De même qu’à l’arrière, la sortie d’échappement spécifique permet de différencier la version 300 ch des autres finitions qui s’en distinguent par le double échappement pour le V6 et le quadruple échappement pour le V8.

Enfin, nous ne céderons pas le volant sans jeter un coup d’œil dans l’habitacle. Les modifications apportées à l’habitacle de la F-Type, notamment les sièges légers aux lignes affinées, le système d’infodivertissement Touch Pro et les nouvelles finitions en chrome et aluminium, renforcent l’impression d’un design centré sur le conducteur.

jaguar f type autonews5

Au final, l’introduction du 2.0 litres Ingenium permet au bolide So british d’étendre sa gamme de motorisations du 4-cylindres qui constitue la version d’accès au V8 de la supercar F-Type SVR qui développe 575 ch, capable d’atteindre 320 km/h en vitesse de pointe. Une extension qui, selon toute vraisemblance, permettra de ratisser large auprès des fidèles du blason anglais.

fiche tech jaguar f type autonews