Ford-Scama-Wafasalaf :
Simple comme Fordsalaf…

0
541
(De G à D) Peter Weiner, Directeur régional Afrique et Moyen Orient de Ford Financial Services Business, Laïla Mamou, présidente du Directoire de Wafasalaf, et Abdelouahab Ennaciri, Directeur général délégué de Scama.

Ford, SCAMA, qui détient la carte de la marque à l’Ovale bleu, et Wafasalaf ont lancé récemment une entité de financement exclusif, Fordsalaf, avec, à la clé, des formules de crédit innovantes et attractives.

Ford MEA (Afrique et Moyen-Orient) et son partenaire exclusif au Maroc, Scama, filiale du groupe Auto Hall, se sont associés avec Wafasalaf, leader national du marché de financement, pour lancer une formule unique en son genre dédiée à financer l’achat de véhicules Ford. «Ford est présente au Maroc depuis plus de 100 ans. Ce partenariat est une preuve supplémentaire de notre engagement envers nos clients dans ce marché si important», a indiqué Kalyana Sivagnanam, vice-président marketing, sales and services, Ford Afrique et Moyen-Orient, lors de la cérémonie de signature de la convention de partenariat entre les trois entités précitées. L’importateur de Ford au Maroc se dote d’un outil présentant de multiples avantages pour ses clients.

«Nous voulons développer des offres de financement compétitives et innovantes. Notre partenariat permet une qualité de service irréprochable grâce à un interlocuteur unique capable d’offrir un ensemble de services de financement. Il permet aussi une satisfaction client accrue grâce à une meilleure maîtrise du processus de crédit et un suivi personnalisé des clients», a souligné, pour sa part, Abdelouahab Ennaciri, Directeur général délégué de Scama.

«Notre offre consiste à simplifier au maximum les procédures. Les clients seront en mesure de choisir, acheter et financer le véhicule de leur choix sans quitter les sites de vente Auto Hall», a expliqué enfin Laïla Mamou, présidente du Directoire de Wafasalaf. Et d’ajouter : «Notre expertise, notre taille et notre savoir-faire ont été déterminants pour décrocher ce marché. Nous avons entamé une année de négociations pour conclure le contrat». En effet, Scama a lancé un appel d’offres et c’est Wafasalaf, qui finançait déjà près du tiers des ventes de véhicules Ford au Maroc, qui l’a remporté.

LAISSER UN COMMENTAIRE