DS 7 Crossback :
Luxe, façon DS

0
932

Dévoilé officiellement à la veille du Salon de Genève, le DS 7 Crossback s’annonce comme étant le premier SUV premium issu de l’Hexagone. Elégant, puissant et intelligent, le nouveau porte étendard de la marque DS se révèle bien affûté pour redorer le blason français.

Ambitieux, le DS7 Crossback marque une nouvelle ère dans l’Histoire de la jeune marque DS. Musclé et charismatique, son design rythmé d’élégantes lignes, évoquent dès le premier regard son statut haut de gamme. Verticale et statutaire, la face avant, dite DS Wings, dominée par l’imposante calandre hexagonale, accueille le logo DS au centre de la grille. Facettés comme des pièces de joaillerie, les modules LED des projecteurs avant s’illuminent dès l’ouverture du véhicule. Franchement nervuré, le capot met en avant le caractère dynamique du véhicule. Tel caractère que l’on retrouve également au niveau des flans sculptés par des arêtes vives qui parcourant le profil de bout en bout… Mais le meilleur est encore à venir. Passons maintenant à l’intérieur pour découvrir l’«accueil » façon DS.

DS7

French tuch   

De prime à bord, l’intérieur du DS7 exhale un parfum de luxe. Ponctuée de surpiqûres, la planche de bord distille une ambiance unique. Yves Bonnefont, Directeur général de DS Automobiles, a déclaré en présentant le modèle depuis l’Opéra du Louvre à Paris: “DS 7 Crossback ouvre la seconde génération des modèles DS, marque visionnaire depuis ses débuts. Ce SUV mondial raffiné et technologique, incarne le savoir-faire français, en associant belles matières, gestes artisanaux et innovations technologiques”.

En effet, chaque détail, chaque matière (bois véritable, Alcantara, cuir grainé, cuir nappa) de l’habitacle ont été rigoureusement sélectionné.

Situé au centre de la planche de bord, l’écran de 12 pouces haute résolution permet la gestion des différentes fonctions. Intuitif, il facilite la manipulation de la navigation, l’interface multimédia, l’ensemble de l’offre DS Connect et du Mirror Screen. Cette interface est doublée d’un autre écran (12’’) dédié à l’instrumentation numérique. Avec 4,57 m de long et 1,89 m de large, le DS7 offre de bonnes côtes d’habitabilités pour embarquer 5 passagers dans des conditions descentes. Le coffre n’est pas en reste avec une capacité de 628 litres.

DS7 arri

Dans l’air du temps

Le DS7 n’a rien à envier aux SUV allemands en termes de dotation mécanique ! La version la plus huppée sera animée par une motorisation hybride rechargeable (200 essence + 110 électrique) pour un cumul de 300 ch/450 Nm via une boîte automatique à 8 rapports et 4 roues-motrices. La batterie de 13 kWh garantit 60 km d’autonomie en tout électrique et se recharge en seulement 4h30 sur une prise électrique classique. L’offre mécanique se complète par trois blocs essence (PureTech 130, THP 180 et 225 ch) et deux diesel (Blue HDi 130 et 180 ch). DS7 Crossback offre également quatre modes de conduite : 100% électrique (ZEV), Hybride pour les longs parcours sans recharge (HEV), Combiné (Sport) et 4X4.

Tendance oblige, le français est bien armé pour affronter les ténors outre-Rhin en matière de conduite autonome. Doté de toute une panoplie de technologies d’aide à la conduite, il reçoit le système Connected Pilot qui régule la distance du véhicule par rapport à celle qui le précède et le positionne dans sa voie selon les critères fixés par le conducteur. Il s’équipe également de DS Park de stationnement automatique et de DS Safety qui regroupe six fonctions pour assurer un maximum de sécurité, à savoir DS Night Vision, DS Driver Attention Monitoring, DS Active LED Vision, surveillance des angles morts, freinage d’urgence automatique et reconnaissance étendue des panneaux.

En définitive, la jeune marque DS n’a pas lésiné sur les moyens pour mieux s’attaquer au segment des SUV Premium.