Dakar :
Clap de fin pour Loeb !

0
690

Sébastien Loeb a jeté l’éponge durant la cinquième étape de la quarantième édition du Dakar. Rien ne se sera jamais passé comme prévu pour lui au cours de ses 3 participations au plus célèbre des rallyes-raid !

Celui à qui tout a toujours souri en WRC a enchaîné déboire sur déboire au Dakar. Et la cinquième étape de la quarantième édition du Dakar, lors de laquelle le pilote Peugeot a été contraint à l’abandon après que son équipier de toujours, Daniel Elena, s’est blessé à la réception d’une dune, apparaît comme un symbole des difficultés qu’il a éprouvées dans la compétition reine du rallye-raid.

loeb 2

Deuxième au classement général avant le début de l’étape, il a très vite fait une croix sur la victoire finale. En effet, il s’est ensablé en début de journée, perdant ainsi plus de 20 minutes, avant de s’ensabler à nouveau et de perdre encore plus de temps.

Comme si cela ne suffisait pas, la blessure d’Elena au sternum et au coccyx est venue couronner le tout. «Il hurle dès que je roule à plus de 30 km/h, je ne vois pas comment on pourra continuer», a indiqué Loeb, meurtri, avant de décider de jeter l’éponge.

Trois fois Loeb aura tenté d’inscrire son nom au palmarès de l’épreuve. Et trois fois il y a joué de malchance. En 2016, pour sa première participation, il est parti à la faute et en tonneaux lors de la huitième étape, laissant la voie libre à un autre pilote Peugeot, Stéphane Peterhansel, qui signait alors son 12ème succès au Dakar. L’année suivante, il a été coiffé au poteau lors de la dernière étape par le même pilote. Et, pour cette édition, dont il avait indiqué qu’elle serait sa dernière, le constat est tout aussi amer pour le nonuple champion du monde des rallyes.