Couverture pour transporteurs :
Une panoplie de garanties

0
836

Les transporteurs parcourent beaucoup plus de kilomètres que les conducteurs particuliers. Chez ces professionnels, le risque de sinistralité est plus élevé, d’où la nécessité de se doter d’une couverture en assurance appropriée qui leur permet de se prémunir contre les différents aléas.

Les transporteurs effectuent quotidiennement des centaines de kilomètres dans le cadre de leur activité. Ils ont besoin de véhicules qui soient constamment bien entretenus et bien couverts pour pouvoir assurer leur mission.

Pour les compagnies d’assurances, c’est une catégorie socioprofessionnelle qui a ses propres spécificités et ses propres contraintes pour laquelle il faut trouver des offres sur-mesure qui répondent le plus adéquatement possible à leurs besoins.

Il faut dire que le secteur comprend plusieurs filières dont les taxieurs, les transporteurs en commun urbains ou interurbains, de marchandises, ceux qui opèrent à l’international, les ambulanciers, ceux qui transportent des produits dangereux, des engins de BTP, d’autres qui assurent le scolaire, le tourisme…

assurance_04

«Les transporteurs sont des conducteurs pas comme les autres. Certes, ce sont des professionnels de la route, mais ils présentent un risque d’accident élevé d’autant que la masse assurable que ce soit pour les personnes ou les marchandises est importante», souligne un assureur de la place.

Comme pour tout contrat d’assurance auto, la garantie responsabilité civile (RC) est obligatoire. Cette garantie s’applique aussi aux remorques à bagages. Pour les professionnels du transport de voyageurs, il est aussi obligatoire de souscrire à une RC professionnelle spécifique. Celle-ci couvre l’assuré si sa responsabilité est mise en cause dans différents cas : prestation de transport qui n’est pas exécutée selon les termes du contrat, bagages perdus, annulation d’un transport, etc.

Si le transport de personnes est l’activité principale, le contrat de transport spécifique comprend la RC entreprise et d’autres garanties comme l’assistance au rapatriement du chauffeur et du guide. Celle-ci permet de financer le rapatriement mais aussi les frais médicaux. L’offre englobe également l’assistance au véhicule s’il est immobilisé avec un service de dépannage et de remorquage. Les compagnies proposent un véhicule de remplacement et peuvent couvrir les frais de rapatriement du véhicule. En cas de procès, l’assurance prend en charge les honoraires d’un avocat pour défendre son client. Dans le catalogue, figure éventuellement la multirisque qui comprend également la garantie vol et incendie et le bris de glace.

assurance_03

Par ailleurs, il faut souligner que le Maroc compte près de 100 000 taxis petits ou grands, certains sont destinés ou transport urbain ou interurbain, d’autres au transport touristique. Chaque propriétaire, selon sa fonction, choisira la formule qui lui convient. Les contrats d’assurance basiques comprennent la garantie RC professionnelle (soit l’indemnisation des victimes en cas de dommages corporels ou matériels entrant dans le cadre de la responsabilité du professionnel), une protection juridique et une couverture de risques, tels que les vols, incendies ou bris de glace. Les contrats d’assurance plus complets comprennent, en plus des éléments précédents, une protection totale en cas de dommages infligés au matériel intérieur et extérieur du véhicule, le dépannage du taxi et aussi un véhicule relais pour conduire les passagers vers leurs destinations. Ces contrats proposent également des garanties en cas d’agression et de vol (remboursement de la recette subtilisée).

Des offres dédiées pour les flottes

Selon les statistiques du département du transport, de nombreux professionnels du secteur ne disposent que d’un ou de deux véhicules tout au plus, alors que le reste du contingent exploite une flotte de plusieurs unités. Les assurances offrent la possibilité de souscrire à un contrat de flotte qui procure plusieurs avantages aux assurés.

Si chaque véhicule est assuré par un contrat «mono», un bonus-malus peut leur être appliqué individuellement. Par contre, si les véhicules sont regroupés dans un contrat de flotte, la prime d’assurance est réévaluée régulièrement en fonction des entrées et sorties de véhicules dans le contrat et des sinistres enregistrés au cours de l’année.