Club Argus :
Les 8 commandements du VO

0
553

En partenariat avec Autonews, le Club Argus a entamé sa quatrième édition. C’est en marge du Salon de l’occasion organisé au Parc Sindibad à Casablanca que la rencontre s’est déroulée sous le thème : «Les 8 commandements du VO : de la reprise à la vente».

La 4ème édition du Club Argus a choisi de mettre en exergue les points clés que doit suivre chaque opérateur du VO pour réussir son activité.

«Tous les acteurs du VO sont concernés par cette thématique. Il y a un an, nous évoquions des sujets ayant trait aux risques ou aux opportunités. Aujourd’hui, nous ne parlons pas de choses hypothétiques mais de choses concrètes. Les 8 commandements du VO permettent de réussir le processus depuis la reprise à la vente et ce dans les meilleures conditions», souligne Fabien Lecoeuche, DG de Argus Maroc.

Réunissant plus de 80 participants issus des différentes activités du secteur de l’automobile notamment les importateurs, les assureurs, les loueurs, les sociétés de LLD, les garagistes, les journalistes spécialisés ou autres, le Club Argus se veut une occasion d’échange, de discussion, surtout, de témoignages des professionnels du secteur quant à leur expérience du sujet.

“Le secteur du VO a tendance à se professionnaliser. C’est le même constat vécu il y a deux décennies en Europe. Tous les acteurs du marché cherchent à ce que l’activité soit bien organisée”, affirme Anas Laklalach, responsable VO  (BMW-Mini).

A l’image de l’évolution du marché automobile des véhicules neufs, cette dynamique devrait avoir un effet sur celui du VO. L’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) travaille dans ce sens pour donner une nouvelle impulsion à l’activité.

“Plusieurs membres de l’AIVAM ont investi l’activité du VO mais d’une manière professionnelle et aussi prudente. Car c’est un métier qu’il faut maîtriser. C’est pour cela que certains importateurs sont exigeants à ce niveau en ne commercialisant que leurs propres marques alors que d’autres font des multimarques. Notre association s’active pour bien réussir cette nouvelle activité”, indique Amine Cherkaoui, Directeur délégué de l’AIVAM.

Avec cette quatrième édition, le Club Argus vient de clore sa première année. Il est devenu dès lors un rendez-vous incontournable des professionnels du secteur.