Auto Expo 2018 :
L’AIVAM livre le bilan

0
810

L’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) a organisé une conférence de presse où il a dressé les résultats de l’Auto Expo 2018.

Ils sont plus de 210 000 visiteurs qui ont fréquenté l’Auto Expo 2018, un record comparativement avec les précédentes éditions qui ont enregistré respectivement 150.000 en 2014 et 195 00 en 2016. «C’est un événement très attendu par les automobilistes. Il s’est achevé sur une note globalement positive marquée notamment par des moments forts, des rencontres de marque et des offres inédites», souligne Adil Bennani, président de l’AIVAM.

«Afin de rester compétitifs et d’améliorer leur positionnement, les exposants n’ont pas lésiné sur les moyens pour réaliser des stands originaux, assurer un accueil commercial de qualité et proposer des offres promotionnelles très attractives. Si les commandes fermes sont de plus en plus considérées comme leur principal objectif, le salon génère également une meilleure perception des marques et une nette amélioration de la notoriété», précise Bennani.

Le salon a permis de relancer l’activité qui a connu une régression de 8,47% au cours du premier trimestre 2018. A fin avril, la croissance a atteint les 11,29% par rapport à la même période de l’année dernière. «Nous espérons que l’engouement suscité par cette édition se prolonge pour le reste de l’année», indique Bennani.

Comme à l’accoutumée, l’événement a connu une couverture médiatique importante avec 400 accréditations attribuées. Par ailleurs, il faut noter que l’AIVAM a réalisé une enquête de satisfaction au cours de la période du Salon. L’étude a porté sur un échantillon représentatif de 2500 personnes dont 85% sont des hommes et 52% sont des fonctionnaires et des salariés du privé. Le sondage révèle que 91% des personnes interrogées sont satisfaites quant aux différents aspects liés à l’organisation. L’étude montre également une nette amélioration des visiteurs plus jeunes dont 22% sont des étudiants.

L’Auto Expo a été marqué par l’organisation de 6 tables rondes thématiques ayant porté sur plusieurs sujets intéressant le secteur automobile. Elles ont permis de relancer des débats en vue de définir les priorités et de contribuer à alimenter la feuille de route de l’AIVAM.