Audi RS3 Sportback restylée :
Dévergondée !

0
644

Signant un nouveau record de puissance (400 ch) dans le segment des compactes sportives, l’Audi RS3 Sportback vole la vedette à ses redoutables concurrentes. Avant-première.

Après le lancement de la RS3 Sedan au Mondial de Paris, la marque Audi lève le voile sur la version 5-portes la plus musclée de la smala, à savoir la RS3 Sportback. Comme il fallait s’y attendre, la trouble-fête allemande apporte son lot d’innovations. Il en est ainsi de son 5-cylindres en ligne, équipé d’un carter en aluminium, qui n’a pas échappé à la chasse aux kilos (- 26 kg), et qui reçoit un nouveau système d’injection optimisant le rendement. Les performances, elles aussi, sont au rendez-vous, puisque retravaillées par les ingénieurs maison, la puissance passe désormais de 367 à 400 ch. Mais le bien est encore plus appréciable côté performances : le 0 à 100 km/h est exécuté en seulement 4,1 s, alors que la vitesse maxi est fixée électroniquement à 250 km/h. Pour répartir cette puissance sur les 4-roues motrices (Quattro), la RS3 fait appel à la boîte auto S-Tronic à 7 rapports et double embrayage qui encaisse sans broncher le couple faramineux de 480 Nm. A l’arrivée, la sportive d’Ingolstadt fait mieux que ses cousines germaines -BMW Série 1 (340 ch) et Mercedes A 45 AMG (381 ch).

Audi RS 3 Sportback

Musclée, mais civilisée !

Esthétiquement, le look de la RS3 est naturellement inspiré de celui de l’A3 standard. Pour autant, elle s’en démarque par son imposante calandre en nid-d’abeilles et de larges entrées d’air. Massif et bien ajouré, son bouclier contribue à l’alimentation du moteur en air frais, alors que le diffuseur arrière se révèle bien dessiné pour parfaire l’efficacité aérodynamique de l’engin. Entre autres signes distinctifs de la compacte allemande, on distingue la finition noire laquée sur l’ensemble des accessoires de la carrosserie, ainsi qu’une inédite lame aérodynamique, située en bas du bouclier avant.

Audi RS 3 Sportback

Même constat à l’intérieur, où élégance et sportivité font bon ménage avec de multiples menus détails esthétiques accentuant le tempérament sportif du bolide. Ici, on retrouve les nouveaux équipements high-tech, aussi populaires qu’incontournables sur les nouveaux modèles Audi. A commencer par le système «Virtual Cockpit», dont l’écran 12,3’’ combine l’essentiel des fonctionnalités de l’engin, tout comme il intègre le mode RS au graphisme typé «racing». Signe des temps, la RS3 n’a pas échappé à la geekmania, puisqu’un autre écran 7 pouces, surplombant la console centrale, est entièrement dédié à la connectivité : Street View avec un accès au réseau 4G, point d’accès WiFi, Google Earth…

Prévue au Salon de Genève, la RS3 passerait vraisemblablement pour l’une des principales attractions du stand Audi.