E-Prix de Marrakech de FE :%% Une course sous haute tension

0
448

Une baston mémorable a eu lieu ce week-end lors du E-Prix de Marrakech, deuxième manche de la cinquième saison du championnat du monde ABB FIA de Formule E, remportée par le pilote belge Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing) !

Si la cité rouge accueillait pour la troisième année la Formule E, jamais la course n’avait été aussi animée, aussi électrique, aussi chargée d’émotions et d’incertitude, que cette année ! Les 11 écuries, les 22 pilotes et les milliers de spectateurs ont été à la hauteur de l’événement ! Il y a deux explications à cela : Si Marrakech a pris de la bouteille dans le domaine des sports mécaniques, c’est au crédit de la révolution technique de l’intersaison, qui a permis aux monoplaces en lice de gagner en autonomie et en puissance, qu’il faut mettre cette «majoration» du plaisir . Du coup, il est désormais possible de franchir la ligne d’arrivée sans avoir à changer de voiture à mi-course.  

Au terme d’une course épique, le pilote belge Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing) a su contenir les assauts des pilotes de l’écurie Envision Virgin Racing, le Néerlandais Robin Frijns et le britannique Sam Bird, respectivement deuxième et troisième à Marrakech. Il a, surtout, profité des déboires du champion du monde en titre, le Français Jean-Eric Vergne, parti à la faute dès le premier virage de la course alors qu’il occupait la première ligne au départ, en embuscade derrière Bird, le poleman. Autre fait de course dont d’Ambrosio a pu tirer profit : l’accrochage des deux monoplaces BMW I Andretti, qui étaient en tête à dix minutes de la fin de la course.

Le show Vergne

De tels rebondissements ont été salués par les vivats d’un public chaque année plus nombreux. Mais c’est le show Vergne qui a tout déchiré à l’applaudimètre ! Après son tête-à-queue, le pilote français s’est retrouvé en dix-neuvième position au terme du premier tour de course. Quinze dépassements plus tard, dont certains prodigieux, il a pu se hisser au cinquième rang, prouvant, s’il en est, que son écurie, DS Techeetah, et lui-même se battront pour le titre cette saison.

Après deux manches, d’Ambrosio domine le classement pilotes, avec un total de 40 points, contre 28 points pour ses poursuivants immédiats, António Félix Da Costa (BMW), vainqueur du premier E-Prix de la saison, disputé en Arabie Saoudite, et Vergne. Enfin, au classement écuries, DS Techeetah est en tête avec 47 points, soit 7 points de plus que Mahindra et BMW. La prochaine manche se tiendra le 26 janvier prochain à Santiago, Chili.  

Classement E-Prix de Marrakech
1. Jérôme d’Ambrosio (Belgique) – Mahindra Racing
2. Robin Frijns (Pays-Bas) – Envision Virgin Racing

3. Sam Bird (Grande-Bretagne) – Envision Virgin Racing 
4. Alexander Sims (Grande-Bretagne) – BMW I Andretti Motorsport
5. Jean-Eric Vergne (France) – DS Techeetah Formula E Team
6. André Lotterer (Allemagne) – DS Techeetah Formula E Team
7. Lucas Di Grassi (Brésil) – Audi Sport ABT Schaeffler
8. Sébastien Buemi (Suisse) –  Nissan e.Dams
9. Mitch Evans (Australie) – Panasonic Jaguar Racing
10. Daniel Abt (Allemagne) – Audi Sport ABT Schaeffler



Classement pilotes (après deux courses) : 
1. Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing) – 40 points
2. António Félix Da Costa (BMW I Andretti Motorsport) – 28 points
3. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah Formula E Team) – 28 points
4. André Lotterer (DS Techeetah Formula E Team) – 19 points
5. Robin Frijns (Envision Virgin Racing) – 18 points

6. Sam Bird (Envision Virgin Racing) – 18 points
7. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing) – 14 points
8. Alexander Sims (BMW I Andretti Motorsport) – 12 points
9. Sébastien Buemi (Nissan e.Dams) – 12 points
10. Lucas Di Grassi (Audi Sport ABT Schaeffler) – 9 points
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here